Au nom de l'amour

by Artistes variés | Au nom de l'amour

Au nom de l’amour

Album Au nom de l’amour | Artistes variés

Année: 1993

Une soixantaine d’artistes et de personnalités s’unissent pour la cause du sida.

Porte-parole de la Fondation Joël Gregory, Johanne Blouin décide d’élargir les horizons de la fondation en rassemblant des artistes d’içi pour la réalisation d’un album double dont les profits seraient données pour la cause du sida. En janvier 1993, un concours est lancé par Radio-Mutuel, invitant les auditeurs à écrire une chanson qui deviendrait la chanson-thème. 

Parmis les textes de 750 participants, celui de Guylaine Daigneault a été choisi. fut choisie. Pour l’enregistrement de la chanson “Au nom de l’amour” et de son vidéoclip, quelques 22 artistes, chanteurs, chanteuses comédiens et comédiennes se sont réunis.

Au nom de l’amour

Paroles: Guylaine Daigneault
Musique: Yves Lapierre

Quand le voile de la nuit tombe soudain sur ta vie
Tu regardes le passé, le coeur lourd et serré
Quand tu n’as que pour arme, la colère et les larmes
Il faut tendre la main, partager ton chagrin

Refrain: Car au nom de l’amour
              Au nom de la vie
              Les appels au secours
              Les pleurs et les cris
              Un moment cesseront
              Le temps de cette chanson
              Car d’un profond regard
              Je t’offre mon espoir

Quand tu baisses les bras, tu recules d’un grand pas
Il faut lever les yeux, se tourner vers tous ceux
Qui sont là près de toi, qui espèrent plus que toi
Que tout change pour le mieux, pour que tu sois heureux

Refrain

Quand le silence d’étouffe, jusqu’à en perdre le souffle
Que la peur t’envahie, qeu tu tais tous tes cris
Quand en silence tu souffres, relèves-toi et repousses
Tout ce qui te détruis, et espère en la vie

Refrain

Quand enfin tu t’éveilles, tournes-toi vers le soleil
Et remercie la vie pour ce qu’elle t’a apprise
Et pendant ton sommeil, si tu peux tends l’oreille
Quelque part dans la nuit, quelqu’un veille sur ta vie

Refrain: Car au nom de l’amour
             Au nom de la vie
             Les appels au secours
             Les pleurs et les cris
             Pour toujours cesseront
             Même après cette chanson
             Car tu auras compris
             Que l’amour c’est la vie

Sida: Une chanson et un vidéoclip au nom de l’amour

“Dans quel bateau est-ce que je vous ai embarqués, hein!” s’exclamait en riant la chanteuse JOHANNE BLOUIN hier soir, alors qu’était réuni à peu près tout ce que le Québec compte de vedettes populaires pour l’enregistrement de la chanson et du vidéoclip AU NOM DE L’AMOUR.

AU NOM DE L’AMOUR, c’est le titre de la chanson dont les auditeurs du réseau RADIOMUTUEL devaient écrire les paroles dans le cadre d’un grand concours tenu du 19 janvier au 19 février. Concours qui a connu un succès phénoménal puisque près de 750 textes ont été soumis au jury! La gagnante, GUYLAINE DAIGNEAULT, est une jeune femme de 28 ans: “J’écris toujours un peu, mais c’est la première fois que je participe à un tel concours et je n’en reviens tout simplement pas d’avoir gagné.”

C’est compréhensible dans les circonstances puisque son texte mis en musique par le compositeur YVES LAPIERRE, sera interprété par tous les grands (et petits) noms de l’heure dans le domaine musical. Sur le modèle Les yeux de la faim (enregistré par une pléiade d’artistes québécois en 1985 pour lutter contre la famine en Afrique), la chanson sera chantée notamment par DAN BIGRAS, JULIE MASSE, JOHANNE BLOUIN, VILAIN PINGOUIN, JEAN-PIERRE FERLAND, MARIE-DENISE PELLETIER et bien d’autres.

Les choeurs seront également assurés par des artistes comme RENÉE MARTEL, DIANE JUSTER ou PATRICK NORMAN, mais aussi par des personnalités du monde des affaires et de l’information, tels que la Ministre des affaires culturelles LIZA FRULLA-HÉBERT, le consul de la Hollande ROBERT ARSE, le docteur RÉJEAN THOMAS, l’animateur CLAUDE CHARRON, etc. En tout, une quarantaine de personnes qui se pressaient toutes hier dans le STUDIO VICTOR, au fin fond du quartier Saint-Henri.

AU NOM DE L’AMOUR figurera sur un disque dont la sortie est prévue pour le 13 avril, sur lequel seront également réunis une vingtaine d’artistes qui interpréteront soit une de leurs chansons – inédite ou déjà connue – ou une chanson d’un autre artiste. Ainsi, le groupe VILAIN PINGOUIN reprendra “Heureux d’un printemps” de PAUL PICHÉ; NORMAND BRATHWAITE chantera “Méfiez-vous du grand amour” de MICHEL RIVARD alors que JULIE MASSE optera pour “Tout le monde y pense” de FRANCIS CABREL; JOHANNE BLOUIN donnera un nouveau souffle à “Désir=danger” de LUC PLAMONDON. ROBERT CHARLEBOIS, DAN BIGRAS, MARIE-DENISE PELLETIER, JOE BOCAN, JEAN-PIERRE FERLAND, entre autres, seront également de la partie.

Tous les profits de la vente de l’album seront versés à la Fondation AU NOM DE L’AMOUR, qui les distribuera à divers organismes d’aide aux personnes atteintes du sida. À la lecture de la liste d’artistes qui y participent, il est bien probable que AU NOM DE L’AMOUR soit non seulement un disque pour une bonne cause, mais aussi un bon disque tout court. Ce qui ne pourra qu’être bénéfique à la luttre contre le sida.

Source: La Presse – 10 mars 1993
Texte Marie-Christine Blais

“Au nom de l’amour”, une chanson pour lutter contre le sida

Une soixantaine d’artistes et de personnalités s’unissent

JOHANNE BLOUIN s’implique déjà depuis un bon moment dans la cause contre le sida. Porte-parole de la Fondation JOËL GRÉGORY, elle a décidé d’élargir son action en rassemblant les artistes d’ici pour la réalisation d’un album-double dont les recettes viendraient en aide aux différentes fondations de la province.

Dans un premier temps, JOHANNE BLOUIN a eu l’idée d’impliquer les médias d’information dans sa démarche. En janvier, Radio-Mutuel a lancé un concours invitant les auditeurs à écrire une chanson qui deviendra la chanson-thème de l’album.

Sous le titre “AU NOM DE L’AMOUR”, 750 auditeurs ont envoyés des textes et c’est celui de GUYLAINE DAIGNEAULT qui a été accepté. Hier, en fin d’après-midi au STUDIO VICTOR, on tournait les séquences du clip “AU NOM DE L’AMOUR”. Dix-neuf chanteurs et chanteuses et un choeur d’une quarantaine de personnes fabriquaient le côté visuel de la chanson que réalise GUY JEAN DUSSAULT pour SONOCAM.

JULIE MASSE, FRANCE D’AMOUR, NANETTE WORKMAN, DANIEL BÉLANGER, LARA FABIAN, NORMAND BRATHWAITE, MICHEL PAGLIARO, JEAN-PIERRE FERLAND, DIANE JUSTER, ROBERT CHARLEBOIS, YVON DESCHAMPS, MARIE-DENISE PELLETIER, BRUNO PELLETIER, JOE BOCAN, ÉDITH BUTLER, RENÉE MARTEL, PATRICK NORMAN, GILDOR ROY et JOHANNE BLOUIN recréent l’ambiance de solidarité artistique qu’on sentait dans “We are the world”.

Les appuyant, formant derrière eux une chorale, des hommes et des femmes d’affaires comme LISE WATIER, des animateurs comme CLAUDE CHARRON, des sportifs comme SYLVIE FRÉCHETTE, des artistes de la relève, de jeunes comédiens ajoutent une autre dimension.

JOHANNE BLOUIN est tout à fait consciente du nombre fabuleux de différentes cause. “Le sida est un véritable fléau. C’est contagieux et il n’y a aucun remède pour le guérir. Il faut aider ceux qui en sont atteints.” En France, “Urgences” réalisation d’ÉTIENNE DAHO, a vendu en quelques mois 350 000 exemplaires de son album-double. Aux États-Unis, un projet similaire a fait des ventes équivalentes.

AU NOM DE L’AMOUR est la chanson-thème d’un album-double qui sortira à la mi-avril. Parmi les chanteurs et chanteuses qui en seront, quelques noms peuvent être dévoilés maintenant. Il s’agit de MICHEL PAGLIARO qui chantera “Héros”, de NORMAND BRATWAITE qui refera “Méfiez-vous du grand amour” de RIVARD, de LAURENCE JALBERT dans “Au nom de la raison” de JULIE MASSE dans une chanson de FRANCIS CABREL, de JOHANNE BLOUIN dans “Désir égale danger” de NANETTE dans une chanson inédite et de VILAIN PINGOUIN dans une chanson de PAUL PICHÉ.

Un grand lancement est prévu pour la mi-avril les recettes de ce disque où tous s’engagent sans compter seront versés aux différentes fondations. JOHANNE BLOUIN a l’intention aussi de s’arrêter au financement de la recherche. Pour le moment, on tente de couvrir le plus possible les besoins.

Source: Journal de Montréal – 10 mars 1993
Texte Manon Guilbert

“Au nom de l’amour”, un dique qui fait du bien

En 81, le jeune médecin RÉJEAN THOMAS soignait son premier patient atteint du sida. En 93, sa CLINIQUE L’ACTUEL reçoit hebdomadairement jusqu’à 100 patients. Les chiffres sont effarants et les misères physiques et psychologiques insurmontables. Président de la FONDATION JOËL-GRÉGORY, RÉJEAN THOMAS a reçu avec enthousiasme le projet de la chanteuse JOHANNE BLOUIN qui visait à mettre un peu de baume sur les douleurs de ces malades.

JOHANNE BLOUIN et RÉJEAN THOMAS ont réuni une vingtaine d’artistes pour la réalisation de “AU NOM DE L’AMOUR”.

Dans un premier temps, un concours lancé par RADIO-MUTUEL a invité les auditeurs à soumettre des textes de chansons ayant pour thème “AU NOM DE L’AMOUR”. La chanson de GUYLAINE DAIGNEAULT a été choisie parmi les 750 différents textes. Pour l’enregistrement de cette chanson, la réalisation d’un clip, quelques 22 artistes, chanteurs, chanteuses comédiens et comédiennes se sont réunis dans le but de sensibiliser le public.

Par la suite, en moins de trois mois, plusieurs artistes ont enregistré vingt chansons qui composent l’album-double AU NOM DE L’AMOUR. Déjà, de tels projets ont été réalisés en France et aux USA. Tous ont prêté leurs voix bénévolement et les profits réalisés par les ventes du disque seront distribués à différentes fondations qui assurent des services d’aide aux malades.

“Les artistes, souligne RÉJEAN THOMAS, sont souvent les premiers à remettre en cause les préjugés. Souvent, ils essaient de changer les attitudes. Dans l’oeil du public, ajoute JOHANNE BLOUIN, ils sont mieux placés que d’autres pour faire passer des idées.”

Vingt artistes ont accepté d’emblée la proposition que leur faisait JOHANNE BLOUIN de se réunir pour ce collectif. Tous sont des stars que la cause rejoint. Chacun d’entre eux choisissait d’interpréter ou de créer une chanson. DANIEL BÉLANGER, DAN BIGRAS, JOHANNE BLOUIN, NORMAND BRATHWAITE, JOE BOCAN, ROBERT CHARLEBOIS, JEAN-PIERRE FERLAND, PIERRE FLYNN, LES PARFAITS SALAUDS, LAURENCE JALBERT, JULIE MASSE, MICHEL PAGLIARO, MARIE-DENISE PELLETIER, BRUNO PELLETIER, PAUL PICHÉ, MICHEL RIVARD, RICHARD SÉGUIN, RENÉ SIMARD, VILAIN PINGOUIN, NANETTE WORKMAN ont donné leur temps, leur énergie pour la réalisation de cet album intense, bouleversant mais pourtant ouvert sur l’espoir.

“Il y avait au moins un an que l’idée faisait son chemin, raconte JOHANNE BLOUIN. Je sentais que ce projet venait à point dans ma vie et dans ma carrière. Il fallait que quelqu’un s’implique et porte le chapeau pour que se fasse au Québec une action semblable à celles déjà faites en France et aux USA.”

Tous ont travaillé à un coût minime. On ne paie pas les royautés d’artistes et on a eu l’accord des auteurs compositeurs pour reprendre leurs chansons. “AU NOM DE L’AMOUR” est tiré à 50 000 copies, édition limitée qui permettra de recueillir quelque 200 000 dollars qui seront redistribués à dix fondations à travers le Québec. L’impact se veut très ponctuel.

“La relève médicale est très faible, fait remarquer RÉJEAN THOMAS. Et pourtant, nous en sommes encore au début de l’épidémie. Les préjugés sont restés les mêmes.” Quotidiennement, RÉJEAN THOMAS est confronté à la souffrance. “Je ne suis pas allé vers la facilité, dit-il. Jamais je n’aurais cru à mes débuts en médecine la côtoyer de si près. De la soufffrance ressort le besoin d’aider.”

De cette création collective s’est dégagée une intensité extraordinaire, JOHANNE BLOUIN, a d’autres projets en tête et rêve de mettre en scène tout ce beau monde. Elle voudrait même en faire un spécial à la télévision. Pour l’instant, rien n’est encore signé mais l’idée fait son petit bonhomme de chemin.

Source: Journal de Montréal – 1er mai 1993
Texte de Manon Guilbert

… Avec les malades, ils doivent tout à la fois lutter contre le virus et contre les préjugés. “C’est en se sens que je perçois le projet de l’album AU NOM DE L’AMOUR. Un baume qui viendra, je le crois, soulager la douleur des malades et redonner espoir à ceux et celles qui l’ont perdu. En plus de ramasser des fonds pour venir en aide aux malades, ce projet est un cri du coeur. Un cri du coeur qui témoigne de la générosité des artistes. Un cri essentiel pour changer les attitudes de la société face aux malades atteints du sida”.

Tout les intervenants dans ce projet, des artistes aux musiciens, relationnistes, producteurs, studios de réalisation, agents d’artistes, maisons de disques et les autres ont tous fait leur travail habituel gratuitement. Des messages de messieurs ROBERT BOURASSA, MARC-YVAN CÔTÉ Ministre de la Santé, JEAN DORÉ, Maire de Montréal ainsi que de LIZA FRULLA-HÉBERT Ministre de la Culture, parvenaient à JOHANNE BLOUIN pour souligner l’exceptionnelle initiative de ce projet humanitaire.

Source: Echo Vedettes 1er au 7 mai 1993
Texte d’Agnès Gaudet

Au nom de l’amour, un disque dont on entendra beaucoup parler

60 artistes et gens du milieu des affaires chantent pour la cause du sida

Ils étaient tous présents. Ils avaient répondu à l’appel. Pour la cause du SIDA plus de 60 artistes et gens du milieu des affaires s’étaient rassemblés pour chanter ensemble AU NOM DE L’AMOUR. Tout un événement! Parmi ces quelques 60 personnes on pouvait compter sur la présence d’une vingtaine d’artistes qui ont prêté leur voix solo et leur temps pour la cause. Aux petites heures du matin la plupart d’entre eux étaient encore disponibles. Pas question de se plaindre de la fatigue et non plus de la chaleur incroyable qu’il faisait sous les éclairages du STUDIO VICTOR.

Quand nos artistes décident de tendre la main pour une oeuvre charitable, ils ne le font pas à moitié. C’est dans la bonne humeur et le dynamisme qu’on a procédé à l’enregistrement de la chanson-titre de l’album double qui sortira sous peu, visant à amasser des fonds pour la cause du sida. Les profits de ce projet important iront d’une part à la Fondation AU NOM DE L’AMOUR qui est un organisme de charité mis sur pied par JOHANNE BLOUIN et JOHANNE DEMERS et d’autre part directement en aide aux sidéens.

Parmi tout ce beau monde se trouvait GUYLAINE DAIGNEAULT qui est l’auteure des paroles de la chanson-thème. Après avoir lancé un concours sur tout le réseau RADIO-MUTUEL on devait choisir ses paroles parmi les 750 autres textes reçus. La jeune femme, qui travaille au service à clientèle de BELL CANADA, était très émue d’entendre enfin sa chanson interprétée par tous ces gens. Il faut dire que chacun y a mis l’émotion qu’il fallait. Le studio vibrait fort. La musique est de YVES LAPIERRE. Sur le fameux album double chaque artiste interprétera une chanson solo. Tous les droits ont évidemment été cédés, un grand geste de générosité. C’est un disque dont on entendra beaucoup parler dans les semaines qui viennent. Un vidéoclip de AU NOM DE L’AMOUR sortira sous peu.

Source: Echos Vedettes du 13 au 19 mars 1993
Texte d’Agnès Gaudet

Une chanson à l’assaut du sida

“AU NOM DE L’AMOUR” écrite par GUYLAINE DAIGNEAULT composée par YVES LAPIERRE, est la chanson thème d’un double album (sortie prévue pour avril), dont les bénéfices seront distribués à la Fondation JOËL GREGORY ainsi qu’à d’autres organismes d’aide aux sidatiques du Québec.

Sur cet album, on retrouvera JULIE MASSE, LAURENCE JALBERT, VILAIN PINGOUIN, MICHEL PAGLIARO et plusieurs autres artistes qui interpréteront des chansons inédites ou qui ne font pas partie de leur répertoire.

JOHANNE BLOUIN a eu l’idée initiale: faire une chanson et un disque pour lutter contre le sida et pour aider ceux qui en souffrent. C’est par le truchement d’un concours organisé par Radio-Mutuel que l’idée s’est réalisée. En janvier dernier, Radiomutuel conviait ses auditeurs à écrire un texte pour une chanson qui aurait pour titre “AU NOM DE L’AMOUR”.

Parmi les quelques 750 pièces soumises c’est le texte de GUYLAINE DAIGNEAULT qui fut retenu par le jury.

À propos de la parolière

Guylaine Daigneault est auteure de chansons populaires depuis douze ans. Cette artiste cumule Plus de 25 ans d’expérience dans le domaine musical et 15 ans dans l’écriture de roman.

Contactez-moi

(514) 916-1186

guydai@hotmail.com